La bataille est proche



Vingt quatrième épisode de :

Allar aldir
ou
A travers les âges
Combats dans la montagne

Glenn, que Eichtorn et Ulgrin viennent de rejoindre, est mis au courant de la condamnation de Loegairi. Il les écoute attentivement.
– J’aurais été plus sévère. Bon ! Revenons à l’instant présent. Tout est calme, mais je pense que l’aube va nous apporter la bataille. Selon les épieurs, l’ennemi nous envoie ses Thurses droit sur nous. Je crois qu’ils vont être surpris. Mes hommes les attendent de face. Toi et Ulgrin, vous êtes de chaque côté. Lorsque…
– Des troupes arrivent grossir les armées de l’ennemi, ils arrivent à l’entrée de Leif-Thrasir, dit un elfe en se précipitant vers eux.
– Part tout de suite chez Æadan pour le prévenir que, nous avons besoin de renfort. Allez, va, ordonne Ulgrin. J’ai l’impression que nous allons avoir un bon orage, dit-il encore à ces deux compagnons. Je vais rejoindre mes baroudeurs.
– Je vais faire de même, dit Eichtorn, mais avant, révisons notre plan.
– Faut-il changer l’ordre d’attaque ? demande Glenn.
– J’ai l’habitude des Thurses, dit Eichtorn. Ils attaquent en s’évasant et souvent se séparent en petits groupes. Ils ne sont pas ordonnés, se ruent sur l’ennemi et déstabilisent une armée en la divisant. Nous laisserons nos hommes sur leur position. Toi, tu as un avantage sur eux, avec tes hommes armés comme ils sont. Il faut espérer que l’ennemi n’a pas les mêmes armes que toi.
– D’après les rapports, ceux qui sont armés ainsi, s’avancent vers Gladsheim.
– Oui, mais Diane par son attaque a peut-être déstructuré ses plans. Il est possible qu’il ait envoyé un certain nombre de ses guerriers armés de la même façon que toi, dit encore Eichtorn.
– Si c’est cela nous les attendons de pieds fermes. Regarde, ils commencent à arriver, fini la discussion, on va pouvoir se réchauffer, tous à nos postes.
La nuit est tombée depuis plusieurs heures, lorsque le branle-bas de combat sonne. Les Thurses, comme avait dit Eichtorn attaquent par petits groupes et de tous les côtés. Les soldats de Glenn sont dépassés en nombre. Ils se regroupent. Jusqu’au dernier moment, Glenn a demandé à ces hommes de ne pas se servir des armes du futur, mais se voyant débordé, il donne le contrordre. Surpris les Thurses s’écartent et fuient ces armes cracheuses d’éclairs.
Une deuxième vague de Thurses arrive. C’est alors qu’Ulgrin attaque. La troisième vague se rue dans la bataille, c’est Eichtorn et ses hommes qui prennent la relève. La bataille dure tout au long du jour et continue dans la nuit, c’est alors qu’au petit matin, les renforts envoyés par Æadan entrent dans la danse. Le combat se termine à l’aube du troisième jour. Les Thurses s’éparpillent dans la nature, poursuivis par les troupes d’Æadan.
Au coucher du soleil, les ennemis sont tous anéantis. S’organise alors, les secours. Beaucoup d’hommes et d’elfes sont tombés au combat. Les blessés sont emportés sur des civières vers Alfrodull, d’autres sont soignés sur place. Quant aux morts, ils sont enterrés sous de grands tumulus.

A demain si vous le voulez bien …

Anny M

Publicités

2 responses to this post.

  1. Coucou mon amie de l’autre bout du monde
    il pleut bergere c,est la fete a la grenouille mais .. la grenouille est supposé dormir a cette époque de l’année
    passe une bonne fin de soirée et douce nuit

    Réponse

  2. rebonjour rebises à demain

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s