la nuit s’alonge… L’heure de dormir est arrivée



Pendant que le marin…

Pendant que le marin, qui calcule et qui doute
Demande son chemin aux constellations ;
Pendant que le berger, l’œil plein de visions,
Cherche au milieu des bois son étoile et sa route ;
Pendant que l’astronome, inondé de rayons,

Pèse un globe à travers des millions de lieues,
Moi, je cherche autre chose en ce ciel vaste et pur.
Mais que ce saphir sombre est un abîme obscur !
On ne peut distinguer, la nuit, les robes bleues
Des anges frissonnants qui glissent dans l’azur.

Victor HUGO (1802-1885)

Bonne nuit à toutes et à tous !
Bisous tendresse

Publicités

3 responses to this post.

  1. Douce mer guidé par l,étoile vers le pays des reves
    bonne nuit amie au pied marin
    bisous

    Réponse

  2. tu dors peut etre encore ; je te laisse là

    Réponse

  3. Un poisson, tel qu’il est cherche dans les profondeurs de la mer…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s