La lune joue à cache-cache avec les nuages !



Soir sur la plaine

Vers l’occident, là-bas, le ciel est tout en or ;
Le long des prés déserts où le sentier dévale
La pénétrante odeur des foins coupés s’exhale,
Et c’est l’heure émouvante où la terre s’endort.

Las d’avoir, tout un jour, penché mon front qui brûle,
Comme on pose un fardeau, j’ai quitté la maison.
J’ai soif de grande ligne et de vaste horizon,
Et devant moi s’étend la plaine au crépuscule.

Une solennité douce flotte dans l’air,
Ma poitrine se gonfle au vent rude qui passe ;
Et mon coeur, on dirait, grandit avec l’espace,
Car la plaine infinie est pareille à la mer.

La faux des moissonneurs a passé sur les terres,
Et le repos succède aux travaux des longs jours ;
Parfois une charrue, oubliée aux labours,
Sort, comme un bras levé, des sillons solitaires.

L’angélus au loin sonne, et, simple en son devoir,
La glèbe écoute au ciel tinter la cloche pure,
Et comme une humble vieille en sa robe de bure
Semble dire tout bas sa prière du soir.

La nuit à l’orient verse sa cendre fine ;
Seule au couchant s’attarde une barre de feu ;
Et dans l’obscurité qui s’accroît peu à peu
La blancheur de la route à peine se devine.

Puis tout sombre et s’enfonce en la grande unité.
Le ciel enténébré rejoint la plaine immense…
Écoute ! … un grand soupir traverse le silence…
Et voici que le coeur du jour s’est arrêté !

Et mon âme a frémi de se sentir trop seule,
Et tout à coup s’allège à retrouver là-bas,
Énorme et toute rose en son halo lilas,
La lune qui se lève au-dessus d’une meule.

Albert SAMAIN (1858-1900)

Bonne nuit à toutes et à tous !
faites de beaux rêves !
Bisous tendresse

Publicités

7 responses to this post.

  1. Doux reves mon ami
    bon voyage aux pays des milles reves transporter par un rayons de lune

    Réponse

  2. Belle Nuit à l’Hors Annie ,
    Au Yeux de l’Une s’en Vont en Danses ,
    Quatre Cadences d’un Songe en Vie.
    NéO~
    Becs du Saule 😉

    Réponse

  3. Tu me fais me replonger à l’école primaire où nous apprenions les poésies de Maurice Carême, Maurice Fombeure, Albert Samain…Cela me fait penser à un extrait de « l’enfant et les sortilèges de Maurice Ravel :
    « Toi , le coeur de la rose,
    Toi le parfum du lys blanc,
    Toi, tes mains et ta couronne,
    Tes yeux bleus et tes joyaux.
    Tu ne m’as laissé, comme un rayon de lune,
    Qu’un cheveu d’or sur mon épaule.
    Q’un cheveu d’or et les débris d’un rêve… » c’est la soprano qui chante ça, et c’est une finale sur une sorte de murmure de vent avec des flûtes et des harpes, du moins c’est la version que l’on m’a fait écouter et chanter….Mais pour beaucoup ils ne connaissent pas et préfèrent la musique tribale de bachi-bouzouks que l’on nous assène à longueur de temps.

    Réponse

  4. dors bien , je suis éveillée , bises du vendredi , annie

    Réponse

  5. Hello my friend thanks for your greeting in my guestbook, I wish you a good day
    and a beloved weekend with friends and family are, and thanks for your friendship here
    at WordPress a big hug to you from your friend Herluf.

    http://chezmanima.centerblog.net/rub-couleur-beige-marron–22.html

    http://chezmanima.centerblog.net/rub-couleur-beige-marron–22.html

    Réponse

  6. Bonjour Annie, je trouve cela magnifique.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s