L’après-midi s’étire avec paresse



Un petit poème que l’on m’a été redemandé, alors le voici dédié à toutes et tous qui connaissent la joie d’avoir se trésor dans les bras, l’enfant !!!

L’enfance

Années d’espérances,
Année de croissances,
Amour intense
Des parents alentour
De l’enfant tout amour.
Amour de la vie,
Amour qui va sans bruit,
A petits pas,
A grands pas
Vers l’immensité du ciel
Qui nous est éternel.
Anny. M

Publicités

3 responses to this post.

  1. J’ai de tres bons souvenirs de mon enfance …

    Réponse

  2. Quoi de plus beau au monde qu’un enfant qui grandit….

    Réponse

  3. j’ai mes bebes d’amour , c’est un magnifique poeme , merci bise

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s