Enfin rentrée à la maison !



Troisième épisode :

Le chat ailé

La montagne semble plus éloignée, le ruisseau s’élargit, le chemin se fait route. Le garçon prenait souvent ce chemin, mais jamais il ne s’était aperçu du changement. Le chat lui, continue d’avancer, de temps à autre il s’arrête pour voir si Olivier le suit.
Le chemin est devenu une route faite de grandes dalles de pierre. Le ruisseau est devenu rivière. La route mène le garçon et le chat vers une agglomération au pied d’une colline. Sur la colline, un temple grec. Olivier poussé par la curiosité continue d’avancer.
Le chat et le garçon sont aux portes de l’agglomération. Entré dans celle_ci Olivier est étonné de la tenue vestimentaire des habitants. Ils sont tous vêtus comme les Grecs de l’antiquité.
Il se dit qu’un film est entrain de se tourner. Cependant il ne voit pas de caméra. Après avoir traversé quartiers et rues, le chat entre dans une maison. L’adolescent reste devant la grande porte. Il ne sait que faire.
Rester ou partir ? Partir mais pour aller où ? Au bout de quelques instants un vieil homme se présente à lui.
– Bonjour Olivier, nous t’attendions.
Le garçon reste perplexe. C’est à cet instant que le chat vient se mettre au pied du vieil homme. Celui-ci voyant le chat déclare :
– Tu vois, ton chat est là. C’est lui qui t’a conduit vers nous. Tu ne dois pas avoir peur.
Olivier acquiesce de la tête et suit le vieil homme et le chat. Arrivés dans une grande cour, ils la traversent et rentre dans la villa. Olivier se fait cette remarque en lui-même :
– Je me croirai à Pompéi lorsque avec mes parents nous sommes allés là-bas.
Dans une autre cour une foule composée de jeunes gens. A son entrée ils l’accueillent.
– Le voilà ! Il est arrivé !
Olivier est surpris par cet accueil. Le chat lui, a disparu . Un jeune garçon s’approche, lui prend la main et le guide vers l’intérieur de la villa. Olivier se laisse conduire.
– Je suis à ton service, dit le jeune garçon. Je vais te montrer tes appartements.
Quatre heures se sont écoulées. Olivier ressort de ses appartements. Il est vêtu d’une tunique blanche, lui arrivant aux genoux. Sa tête est ceinte d’un bandeau tressé en or fin.
La foule est maintenant compacte et formée en cortège. Olivier est mené au début du cortège. Celui-ci se met en marche, des chants montent dans l’espace.
Le cortège se dirige vers le temple. Arrivé au pied de celui-ci il s’arrête. Un homme d’un âge indéfinissable. Il fait signe à l’adolescent de monter le rejoindre. Le jeune homme non sans appréhension monte les marches. Arriver à la hauteur de l’homme, celui-ci fait signe à la foule de se taire.
– Le voici, voici votre roi, acclamez-le !
La foule s’exécute. L’homme alors, entraîne Olivier vers l’intérieur du temple.

Trois mois plus tard, son initiation terminée, il sort de l’enceinte du temple, Olivier sait !

Le temps a passé.

La maison où Olivier et ses parents vivaient est abandonnée depuis longtemps. Sur le ruisseau un barrage a été construit.

Lorsque vous vous promenez le long de ce barrage les soirs de pleine lune. Vous pouvez entendre des chants et des hourras, tout un peuple qui acclame son roi, vous pouvez distinguer au fond de l’eau un temple sur une colline.

Si vous ne croyez pas à mon histoire demandez donc au chat… c’est lui qui me l’a racontée !

Anny M

Publicités

One response to this post.

  1. une belle histoire avant de me rendormir , bises bon lundi

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s