Avant d’aller se coucher !



Il m’arrive parfois, comme lui, je parle de l’auteur du poème, de chercher une rime et un mot ou plus compliquer encore une situation, et de ne rien trouver sur le moment.
Il est vrai que dans ces cas là on tourne en rond et soudain un éclair de géni et le poème ou l’histoire peuvent continuer.
Il se trouve que dans ce cas-si le poète n’a rien trouvé et il invite son lecteur à trouver la rime, bon ! Je vous l’accorde il est peut-être un peu tard pour lui donner cette rime …

Sonnet inachevé

Fagoté plaisamment comme un vrai Simonnet,
Pied chaussé, l’autre nu, main au nez, l’autre en poche,
J’arpente un vieux grenier, portant sur ma caboche
Un coffin de Hollande en guise de bonnet.

Là, faisant quelquefois le saut du sansonnet
Et dandinant du cul comme un sonneur de cloche,
Je m’égueule de rire, écrivant d’une broche
En mots de Pathelin ce grotesque sonnet.

Mes esprits, à cheval sur ces coquecigrues,
Ainsi que papillons s’envolent dans les nues,
Y cherchant quelque fin qu’on ne puisse trouver.

Nargue ! C’est trop rêver, c’est trop ronger ses ongles
Si quelqu’un sait la rime, il peut bien l’achever.

Marc-Antoine Girard de SAINT-AMANT (1594-1661)

Advertisements

2 responses to this post.

  1. C’est pas évident de trouver des mots pour un autre car l.était d’esprit n’est pas le meme
    passe une bonne nuit … ici les nuages se sont logé dans l’enceinte du ciel pour verser quelques larmes
    bisousssssssssssss

    Répondre

  2. Il m’arrive des fois aussi d’être en panne, mais c’est rare et j’utilise le dictionnaire de rimes en ligne dont voici le lien :
    http://www.barbery.net/lebarbery/noindex/ciel-element.htm
    Mais les trois quarts du temps j’y arrive. ¨Par contre je ne fais plus des alexandrins stricts comme tu as pu le voir sur le poème concernant Fukushima.
    pour les mots qui finissent par gle, nous avons :
    aigle angle aveugle bugle rectangle
    règle remugle sangle seigle sigle triangle tringle épingle espiègle
    jungle ongle. Après il faut faire la phrase mais c’est une autre histoire…Mais en général j’écris d’un seul coup de stylo. Je mets d’abord sur un feuille blanche ce qui me sort par la tête, puis je fais un mind mapping (carte conceptuelle qui permet de relier les idées entre elles avec des flèches colorées), et ensuite j’écris. Quand il y a des répétitions, je recherche des synonymes et j’essaie d’avoir un nombre de vers stables. Une petite chanson renaissance que nous avons chanté au festival baroque à Montfort au mois d’avril..D’habitude nous chantons surtout de la musique sacrée…

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s