la journée s’achève !!!


La journée s’achemine vers une soirée calme. Chacun est rentré dans ces pénates tout le monde se prépare à passer une nuit de repos bien mérité. Les oiseaux après s’être dit bonsoir ont fait silence.
Après la lourdeur du jour la fraicheur s’installe doucement. C’est un instant de transition entre l’activité et le repos.
Ce poème dont le thème est tiré des Triades celtes sur la création du monde. Voici comment je vois cette création :

Création

Il est assis au milieu de son cercle.
Autour de lui le vide, l’obscurité.
Il est assis au milieu de son cercle.
Le cercle où nul homme n’est.
Ni vivant, ni mort n’y ont accès.
L’Unique seul peut y résider.
Il est assis au milieu de son cercle.
Il est retiré dans ses pensées et il a soupiré.
De ses soupirs une mélodie est née.
Dans ses mains une harpe s’est formée.
Du nom de Daurblada, il l’a nommée.

Il est assis au milieu de son cercle.

Timide, timide la mélodie
S’amplifie ! S’amplifie…
Pour devenir, elle s’amplifie
Dans son apothéose, une symphonie.

Il est assis au milieu de son cercle.

Autour de celui-ci, se sont regroupés,
Nés de l’Unique, ceux du monde azuré.
Silencieux ils ont écouté.

Il est assis au milieu de son cercle.

Autour de lui, l’Unique,
Ces esprits magnifiques
Qui accompliront ces merveilles.
De la musique ils écoutent les thèmes,
Puis soudain ils purent distinguer
Le monde pas encore créé.

Il est assis au milieu de son cercle.

La musique s’échappe de sa harpe
Et s’épanouit dans l’espace
Comme les ondes d’un caillou jeté
Dans une eau pure et bleutée.

Il est assis au milieu de sont cercle.

Ces esprits magnifiques
Écoutent la musique.
Dans leur forme première
Ils étaient de lumière.
Car tout a commencé
Dans une laborieuse obscurité.

Il est assis au milieu de son cercle.

Autour du cercle le vide
Ne fut plus le vide.
Des étincelles de lumières s’agglomérèrent.
De là fut créée la matière.
Dans cette matière
Tous les métaux s’y trouvèrent
Ainsi que les germes de la vie
De tout ce qui est aujourd’hui.
Petit à petit il y eu l’eau et l’air,
Et sous l’eau, le feu et la terre.

Il est assis au milieu de son cercle.

Ces esprits magnifiques
Suivent la musique.
Et dans une ardeur nouvelle
Ils œuvrent pour que la Terre soit belle.
Ils furent récompensés
Bientôt ils admirèrent
Cette boule azurée
Dans le vide stellaire.

Anny M

Bonne nuit à toutes et à tous !
Faites de doux rêves !

Bisous tendresse !

Publicités

3 responses to this post.

  1. bonne nuit … sous les étoiles de ton univers
    doux reves qui joueront la scene dans le grand théatre de la nuit

    Réponse

  2. cette fois je vais un peu dormir bises

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s