Bonne nuit en faisant de beaux et doux rêves sur les merveilles de Mère Nature !!!



Un jour, quand de lyver l’ennuieuse froidure

Un jour, quand de l’yver l’ennuieuse froidure
S’atiedist, faisant place au printems gracieux,
Lorsque tout rit aux champs, et que les prez joyeux
Peingnent de belles fleurs leur riante verdure ;

Près du Clain tortueux, sous une roche obscure,
Un doux somme ferma d’un doux lien mes yeux.
Voyci en mon dormant une clairté des cieux
Venir l’ombre enflâmer d’une lumiere pure.

Voyci venir des cieux, sous l’escorte d’Amour,
Neuf nymphes qu’on eust dit estre toutes jumelles ;
En rond aupres de moy elles firent un tour.

Quand l’une, me tendant de myrte un verd chapeau,
Me dit : Chante d’amour d’autres chansons nouvelles,
Et tu pourras monter à nostre sain coupeau.

Jean-Antoine de BAÏF (1532-1589)

Publicités

2 responses to this post.

  1. Ca fait tjs étrange de lire du vieux francais ..
    faut croire qu’une langue orale et écrite est appelé a évoluer
    Bonne nuit et doux reves

    Réponse

  2. j’etais en panne tot ce matin depuis je me suis rendormie : joli texte bisous

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s