Après la neige un ciel étoilé, Bonne soirée !!!



Infidélités

Tu parlais de choses anciennes,
De riches jardins somnolents
Que de nobles musiciennes
Troublent, le soir, d’échos dolents ;

Et de chapelles où s’attardent
Les princesses en oraison ;
Et de lits féodaux que gardent
Toutes les bêtes du blason.

Hélas ! tes paroles amies
Pour mon coeur avide et lassé
Ont réveillé ces endormies :
Les amoureuses du passé.

Et chacune à présent se lève
Devant moi dans le calme soir,
Émergeant à demi du rêve
Comme un corps blanc d’un fleuve noir.

Oh ! les invincibles rivales
Que vous-mêmes vous appelez ;
par ces visions triomphales
Nos pâles amours sont troublés.

Entre vos seins de sœur clémente
Vous caches vainement mon front :
C’est vers quelque lointaine amante
Que mes désirs cruels iront.

Je sais bien, vos yeux d’améthyste
S’emplissent de reproches doux…
Et je suis mortellement triste
De n’avoir plus d’amour pour vous.

Éphraïm MIKHAËL (1866-1890)

Publicités

3 responses to this post.

  1. Encore un tres beau poeme . des mots qui dessine bien l’émotion

    Passe une bonne fin de soirée
    bisous

    Réponse

  2. encore un beau poeme , jespere me rendormir ! çà arrive bisous

    Réponse

  3. Tu as toujours de belles poésies à nous présenter Annie!! Et de douce musique aussi!!
    Merci de si gentiment partager!!
    Bon vendredi et gros bisous xxxx

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s