La soirée continue légère et souriante !!!


Sur la fin de son cours le Soleil sommeillait

Sur la fin de son cours le Soleil sommeillait
Et déjà ses coursiers abordaient la marine,
Quand Élise passa dans un char qui brillait
De la seule splendeur de sa beauté divine.

Mille appas éclatants qui font un nouveau jour
Et qui sont couronnés d’une grâce immortelle,
Les rayons de la gloire et les feux de l’amour
Éblouissaient la vue et brûlaient avec elle.

Je regardais coucher le bel astre des cieux,
Lorsque ce grand éclat me vint frapper les yeux,
Et de cet accident ma raison fut surprise.

Mon désordre fut grand, je ne le cèle pas.
Voyant baisser le jour et rencontrant Élise,
Je crus que le Soleil revenait sur ses pas.

François Tristan L’HERMITE (1601-1655)

Publicités

5 responses to this post.

  1. Mmmmm c’est romantique tout ça ..
    .j’aime bien cette musique , à écouter les soirées comme aujourd’hui , lorsque le vent fouette les volets…et que la pluie noie la terre….
    Bien calée dans un fauteuil douillet auprès du feu ,avec un bon livre entre les mains….
    Merci Annie , bonne soirée au chaud toi aussi….bisous

    Réponse

  2. j’entends pas la musiquemais la musique de la ville! beau poeme encore merci!

    Réponse

  3. ah çà y est j’avais pas vu l’image !

    Réponse

  4. les soirées dansantes ont bien changés ..
    c,est bien loin tout cela

    Réponse

  5. Beau petit vidéo et superbe poème Annie!!!
    Bon week-end mon amie et gros bisous xxxx

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :