Du soleil aujourd’hui !!!


Chapitre 15

En l’an 2200

Arwann et Larwence sont partis de nouveau dans les souterrains. Thaïs débarrasse la table. Thorin fait son apparition devant elle.
– Bonsoir, je suis Thorin, dit-il. Toi tu dois être Thaïs.
– Tu viens chercher Larwence et Vivien, dit-elle après s’être remise de sa stupéfaction.
– Non, ils viendront avec moi demain. Je suis venu voir Arwann, où est-il ?
– Je crois qu’il est avec Larwence. Je vais te conduire à eux.
– Merci, tu es gentille, mais je crois que tu n’auras pas à te déranger, regarde, ils arrivent.
Thaïs se précipite dans les bras de Larwence et s’y blottit, tous deux quitte la salle. Arwann s’avance vers Thorin
– Je suis venu te voir, car il y a un changement, dit celui-ci. Tu dois repartir à Gwynvrynn tout de suite avec ta fille. Rien n’est changé pour les garçons. En parlant de Larwence, s’est-il que je suis son père ?
– Non, je ne lui ai rien dit, répond Arwann. Et Vivien ne sait pas que Marban est son père. Cela a été difficile pour eux d’accepter la vérité. Cependant, je crois qu’ils ont compris pourquoi nous avons agi ainsi. Ce qui me chagrine le plus, c’est que Balor soupçonne où les enfants vivent, je parle de Thaïs et de sa famille. Je crains le pire. Lorsque Amy sera délivrée, il va se diriger par ici et c’est eux qu’il va prendre en otages. Pour l’instant j’ai mis une barrière, mais si je pars, elle va s’estomper. Lorsque je l’ai mise, il était grand temps, il avait déjà atteint Thaïs. Que doit-on faire ?
– Là, tu me poses un problème, mon gars, dit Thorin. Pour l’instant la majorité de nous, les considère comme du peuple de la Terre. Bon, je retourne là-bas. Je vais voir ce que je peux faire.
Sur ces mots il disparaît à la vue d’Arwann. Celui-ci pousse un soupir et se dirige vers la chambre de sa fille.
Il ouvre la porte doucement et voit Nessa et Vivien en train de parler ensemble. Ils ne l’on pas entendu entrer. Il referme la porte tout aussi doucement.
– Pourquoi ne me dis-tu pas, ce que tu as sur le cœur ? demande Nessa à Vivien. Moi, je sais, ce que tu ne veux pas me dire, mais j’aimerai l’entendre de ta bouche. N’est pas peur de mon père, il est gentil, tu sais. Tu te bats contre des monstres et tu n’arrives pas à me parler, ce n’est pas croyable ou, alors je me suis trompée.
– Non, tu ne t’es pas trompée, réplique Vivien, comprenant que son secret est découvert. Mais…
– Il n’y a pas de mais, allez, vas-y !
– Nessa, je t’aime, dit-il en lui prenant la main. Je t’aime comme jamais, je n’ai aimé quelqu’un. Tu es rentrée dans mon cœur, là-bas, sous les arbres. Voilà, je te l’ai dis.
– Je suis rentrée dans ton cœur…
Elle s’arrête de parler en voyant son père. Celui-ci s’assoit sur la chaise. Sur son visage, l’inquiétude est marquée.
Vivien pense qu’il a contrarié Arwann, il se met à pâlir.
– Tu viens d’entendre, ce que je viens de dire et tu n’es pas heureux que j’aime ta fille.
– Non, ce n’est pas cela, dit-il en esquissant un pauvre sourire. C’est grave. Nous devons, Nessa et moi retourné à Gwynvrynn.
– Larwence le sait je suppose, dit Vivien.
– Non, pas encore, j’attends que Thorin revienne. C’est lui qui vient de m’apprendre la nouvelle. Il est reparti en entendant ce que j’avais à dire sur notre départ.
– Toi, je sens que tu vas faire encore une bêtise à cause de nous, dit le garçon en fronçant les sourcils. C’est une vrai catastrophe ce qui arrive. Comment allons-nous faire ? Il y a certainement une solution. Je vais prévenir Larwence, où est-il ?
– Chez Thaïs, je crois, mais ne va…
Arwann n’a pas le temps de terminer sa phrase que Vivien est parti.
Il entre dans la pièce de la jeune fille. Ils trouvent les jeunes gens entrain de s’embrasser.
– Excusez-moi, Larwence, viens, il y a urgence. Thaïs, reste ici, s’il te plaît. On viendra te chercher plus tard.
Il tire son ami par la manche et l’entraîne hors de la chambre. Larwence dégage son bras avec brusquerie.
– Qu’est-ce qui te prends ? On ne peut pas rester cinq minutes tranquille Thaïs et moi ?
Vivien en fermant la porte de la chambre lui explique ce que Arwann vient de lui apprendre.
Larwence pâli et se précipite dans la chambre de Nessa. Il n’y a plus personne. Arwann et sa fille ne sont plus là.
Vivien court vers la salle commune. Thaïs sort de sa chambre et voit Larwence immobile devant la chambre de Nessa. Elle s’approche de lui.
– Que se passe-t-il ? Où sont-ils ? Et Vivien ? Où est-il ?
– Ils sont repartis à Gwynvrynn. Voilà ce qu’il y a. Vivien est dans la salle commune, allons le rejoindre.
En arrivant dans la salle ils trouvent le garçon en compagnie de Thorin, qui en voyant Larwence lui demande :
– Veux-tu aller me chercher Arwann et Nessa ? Je dois leur annoncer qu’ils peuvent rester ici avec Thaïs et les enfants.
– Ils ne sont pas là, répond Larwence. Je croyais qu’ils étaient repartis avec toi !
– NON, ce n’est pas possible, s’écrit Thorin. Il faut les retrouver tout de suite, si non je n’ose pas penser à la sanction qu’ils vont avoir.
Soudain, Arwann apparaît avec des brûlures sur tout le corps. Il avance en titubant vers Thorin et s’écroule au pied de celui-ci.
Thaïs se précipite vers lui, lui touche le front et s’écrit :
– Il est brûlant de fièvre.
Thorin se penche à son tour, prend Arwann dans ses bras et le soulève. Larwence le dirige vers leur chambre.
Thorin pose son ami sur le premier lit venu et l’examine.
Il se relève, regarde Larwence et dit d’une voix où pointe l’angoisse :
– Il a été attaqué par Balor, que s’est-il donc passé ? Ce n’est pas possible ! s’écrit-il, la colère faisant place à l’angoisse. Tout va de travers. ANANN, s’il te plaît, aide-nous !
– Il est de plus en plus brûlant, dit Thaïs. Les garçons aller me remplir la baignoire d’eau froide. Thorin, excuse-moi, aide-moi à le dévêtir, nous allons le baigner. Il faut absolument que sa fièvre tombe, si non, il va mourir. ALLEZ ! Dépêchez-vous, tous autant que vous êtes !
Elle se retourne et voit les enfants sur le pas de la porte, elle leur dit !
– Retournez dans votre chambre.
Tout le monde s’exécute, même le grand chef de guerre. L’eau glacée fait que petit à petit la fièvre tombe, la respiration d’Arwann devient plus aisée.
Une fois que le père de Nessa est remis au lit, Thaïs demande aux garçons et à Thorin de mouiller des draps et de les déposer sur le corps du blessé.
La jeune fille n’arrête pas d’imposer les mains sur Arwann.
Épuisée, elle s’arrête, s’assoit sur le lit de Larwence, s’allonge et s’enfonce dans un profond sommeil sans que les garçons ne s’en aperçoivent.
C’est Thorin qui la voit endormie. Aussitôt, il met sa main sur le front de la jeune fille et se concentre quelques instants. Retire sa main et soupire.
Je viens de faire ce qu’Arwann avait fait pour la protéger de Balor, dit-il en voyant Larwence et Vivien qui le regardaient. Les dégâts sont assez nombreux pour qu’il y en ait d’autres qui arrivent. Elle va dormir. Les gars, nous allons faire un tour de garde chacun, au chevet d’Arwann. Je souhaite vraiment qu’il s’en sorte.

A suivre …
Anny M

Publicités

One response to this post.

  1. Tout va de travers pour nos bons amis, je me demande comment ils vont s’en sortir!!
    Toujours agréable de suivre cette belle histoire ma chère Annie!!!
    Merci pour ce partage et bonne journée mon amie!!
    Gros bisous xxxx

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s