Bonne journée à toutes et à tous !!!


Chapitre 4

En l’an 2200

LA VIE CONTINUE

Voici six mois maintenant, que les garçons sont installés. Cette vie souterraine a été une découverte pour eux. Bien sûr à l’armée ils avaient connu la vie communautaire.
Mais ici tout est différent, c’est une organisation de survie de tous les instants. Grâce aux instruments rapportés, ils ont installé un système de surveillance et de détection autour du donjon.
Lawrence a demandé que toute personne qui sort dehors, porte un petit émetteur sur elle. Il a amélioré avec l’aide de Vivien la fermeture et l’ouverture des portes. A eux deux ils ont réussi à faire une place forte, où tout est protégé.
Thaïs est assise à la table. Sur celle-ci une pile de linge à raccommoder. Les garçons sont dans leur chambre ainsi que les enfants.
La jeune fille a délaissé son ouvrage et griffonne quelques mots sur un morceau de papier. En entrant dans la salle, Lawrence est surpris de trouver la jeune fille encore entrain de travailler.
– Vas te coucher, tu devrais te ménager un peu plus, il est tard.
Thaïs sursaute, comme prise en faute en entendant la voix du jeune homme. Elle froisse le papier, le cache derrière son dos et le jette à terre en espérant que le garçon ne la voit pas faire.
Hélas pour elle, il a vu son geste. Il ramasse la boule de papier et la déchiffonne.
Elle n’attend pas qu’il lise ce qu’elle a écrit et sort de la salle en courant et part s’enfermer dans sa chambre. Lawrence intrigué va pour la rejoindre, mais se souvenant du morceau de papier, qu’il tient dans la main, il le lit. A la lecture de ces quelques mots, son cœur bat plus vite.
– J’aime Lawrence, est-il écrit.
Après ce court instant de lecture et d’émotion, le jeune homme se dirige vers la chambre de la jeune fille et entend des sanglots. Il va pour taper à la porte, se ravise et décide d’aller demander conseil à Vivien.
– Oh ! Réveille-toi, dit-il en secouant son ami. Réveille-toi, j’ai un sacré problème sur les bras. Je ne sais pas comment faire. Allez ! Réveille-toi !
– Ça ne va pas ? Je rêvais que j’étais entouré de belles nanas. Il y a le feu ? Si il n’y a rien de tout ça, laisse-moi dormir.
– Lis-moi ça, réplique Larwence en lui tendant le morceau de papier. Et dis-moi ce que je dois faire.
– Que trouves-tu d’extraordinaire là dedans ? rétorque Vivien après avoir lu. N’as-tu pas remarqué la façon dont elle te regarde ? Ça saute aux yeux, qu’elle a un faible pour toi. Et toi, que ressens-tu pour elle ?
– Ce que je ressens ? Lorsque je jette les yeux sur elle, j’ai envie de la prendre dans mes bras et de la protéger, avoue Lawrence. Je suis peiné de la voir dans cet état, j’ai envie d’aller la voir, mais maintenant qu’elle pleure, je ne peux pas. Je suis sensé faire quoi ? A ce que je crois, tu as plus d’expérience que moi en la matière
– Arrête de te lamenter sur ton sort ! Va la trouver, que diable !
Après quelques secondes d’hésitation, Lawrence se précipite vers la chambre de Thaïs. Sans bruit il ouvre la porte. La jeune fille est allongée sur son lit, la tête dans ses oreillers, son corps est secoué de sanglots. Le jeune homme s’assoit sur le bord du lit, avance la main vers la tête de Thaïs et lui caresse les cheveux. Elle sursaute et se retourne. Elle voit, penché sur elle, celui qu’elle aime.
– Je te demande pardon, dit-elle. Je suis stupide d’avoir agi ainsi.
Lawrence sèche les larmes de la jeune fille et lui met un doigt sur les lèvres.
– Tais-toi, murmure-t-il en se baissant vers elle. Moi aussi, je t’aime et je veux toujours te garder près de moi.
Il la prend dans ses bras et lui pose un baiser sur les lèvres. Il la sent trembler, se détendre, se laisser aller et se lover contre lui. Il se détache d’elle doucement, son cœur bat très vite.
– Ne pleure plus, dit-il encore. Je t’aime plus que tu ne le penses, cela me trouble autant que toi. Euh !… Je crois qu’il est temps pour nous de dormir. Demain, on verra tout cela, demain.
Jour après jour l’amour de Lawrence et de Thaïs grandit, malgré cette vie faite de craintes et d’incertitudes.

A suivre …
Anny M

Advertisements

2 responses to this post.

  1. C’est merveilleux pour Thaïs et Lawrence cette belle histoire d’amour qui commence ma chère Annie!!!
    Tu as le don de conteuse ma chère amie!!!
    Bon samedi et gros bisous xxxxx

    Répondre

  2. Posted by myrina on 1 novembre 2010 at 9 h 08 min

    j’apprécie toujours tous vos textes
    Ils nous donnent à rêver !!
    Mondes merveilleux et magique

    Merci
    Bonne journée

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s