Bonne journée à toutes et à tous !!!



J’aime l’aube aux pieds nus qui se coiffe de thym

J’aime l’aube aux pieds nus qui se coiffe de thym,
Les coteaux violets qu’un pâle rayon dore,
Et la persienne ouverte avec un bruit sonore,
Pour boire le vent frais qui monte du jardin,

La grand’rue au village un dimanche matin,
La vache au bord de l’eau toute rose d’aurore,
La fille aux claires dents, la feuille humide encore,
Et le divin cristal d’un bel oeil enfantin.

Mais je préfère une âme à l’ombre agenouillée,
Les grands bois à l’automne et leur odeur mouillée,
La route où tinte, au soir, un grelot de chevaux,

La lune dans la chambre à travers les rideaux,
Une main pâle et douce et lente qui se pose,
« Deux grands yeux pleins d’un feu triste »,et,sur toute chose

Une voix qui voudrait sangloter et qui n’ose…

Albert SAMAIN (1858-1900)

Publicités

3 responses to this post.

  1. Posted by Mamily on 10 octobre 2010 at 3 h 59 min

    Merci pour ce très beau poème Annie!!! Ici il est minuit, l’heure que j’aille au dodo!!!
    Bon dimanche et gros bisous ma bonne amie xxxx

    Réponse

  2. Bonne journée a toi
    la mienne commence enfin a se lev er .. et le ciel est pas mal dégager
    bisous

    Réponse

  3. Posted by Cernunos on 10 octobre 2010 at 14 h 03 min

    Je viens te rendre une petite visite , mais il est difficile de partir . Tu avance et hop tu glisse dans un monde calme et reposant où tu oubli la folie de celui dans lequel nous vivons……………Bises à toi

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s